Halo 1-2-3-(4)

22 mai, 2008

Un petit zoom Sur Halo

spartan-117 @ 20:55

Zoom sur Halo

Halo, quatre lettres pour un jeu mythique qui va réconcilier les fans de Quake-like avec la console. La Xbox accueille, pour son lancement européen, l’un des titres les plus attendus de son line-up.

Fruit de l’ambitieuse collaboration entre Bungie et Microsoft, Halo est un titre qui a fait beaucoup parler de lui ces trois dernières années. Environnement graphique magnifique, moteur de jeu révolutionnaire, intelligence artificielle hors pair, les éloges furent nombreux. On ne rêve plus, ne stresse plus, ne gémit plus, ne mord plus, Halo est bel et bien là… le calvaire est terminé !

Faisons les comptes
Tout d’abord parlons chiffres, Halo c’est 1 campagne solo composée d’une dizaine de missions de longue haleine, avec possibilité de paramétrer selon 4 niveaux de difficulté. Halo, c’est également 10 armes hétéroclites et 4 véhicules différents à piloter. Halo en multijoueurs, c’est près de 26 modes de jeu, un mode coop à 2 pour la campagne principale, et jusqu’à 16 joueurs répartis sur 4 consoles (à 4 sur écran splitté) pour les parties de deathmatch se déroulant sur quelques 13 cartes dédiées. Halo, c’est la possibilité de profiter du son Dolby Digital 5.1 pour un environnement audio plus vrai que nature. Mais Halo, ce n’est pas 60 images par seconde.

On espérait un moteur à l’animation infaillible, affichant une fluidité exceptionnelle quelque soit les conditions de jeu. Certes, les ralentissements se font suffisamment rares – surtout présents lors des phases de pilotage en vue à la troisième personne – pour se faire oublier, mais on aurait tant aimé que Halo se rapproche encore un peu plus du jeu parfait.

Le monde de Halo
Inscrit dans un univers futuriste, Halo vous propulse en plein conflit interplanétaire où les forces militaires terriennes luttent pour la sauvegarde de l’humanité. En effet, une horde d’aliens patibulaires (les Covenants) s’est mise dans l’idée de rayer de la carte galactique toute planète se trouvant sur le passage de leur armada. Et bien entendu, il n’y a que vous, et une poignet de soldats suicidaires, pour vous mettre en travers de leur route. Si le scénario est très linéaire, avec des missions « scriptées » au possible, il n’en est pas moins intrigant et vous fera découvrir les secrets de Halo, cette immense construction circulaire, à l’échelle d’une planète, perdue dans le vide interstellaire. Lors de la campagne solo (ou duo sur écran splitté), vous effectuerez des missions de soutien, de sauvetage, de protection, ainsi que les classiques « search and destroy » chères au genre. De plus, les phases en véhicule donnent lieu à des combats mémorables où vous serez fréquemment épaulé par des coéquipiers (joueurs ou ordinateur) qui renforceront votre puissance de feu.

Une intelligence artificielle remarquable
On en arrive d’ailleurs à un point crucial du jeu : l’I.A. Que ce soit les nombreux ennemis s’opposant à nous ou les soldats qui nous soutiennent, on évolue dans un cadre hyper réaliste où les aliens en infériorité numérique vont fuir ou appeler des renforts, les soldats blessés vont se mettre à couvert, les tireurs d’élite vont faire un carton dès qu’ils ont une ligne de tir dégagée, etc. Sans oublier quand même, l’acteur principal de Halo, c’est à dire vous ! Vous êtes en quelque sorte un commando des temps modernes équipé d’une armure énergétique Hi-Tech et d’un arsenal à faire pâlir de jalousie Robocop.

Lance-roquettes, grenades à plasma, armes extraterrestres en tout genre, il y aura de quoi faire. Toujours est-il que, réalisme oblige, vous aurez la possibilité de ne porter que deux armes en permanence, plus les grenades. Il faudra judicieusement gérer vos munitions et ne pas hésiter à récupérer du matériel sur les dépouilles des victimes.

Un contrôle des véhicules original

Les contrôles du perso sont standard, pour un jeu de tir console en vue subjective, tandis que le maniement des véhicules déroutera la plupart au début. Mais c’est étonnant comme l’on s’y fait vite, et cela devient comme une seconde nature de piloter le Warthog (le buggie futuriste) à l’aide du petit curseur, en terrain accidenté. Si l’on parlait précédemment d’une animation qu’on pouvait prendre en défaut, Halo n’en reste pas moins un jeu au graphisme remarquable. Ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle en Quake-like, sur console nouvelle génération. Seul Unreal Championship nous avait fait le même effet l’an passé, à l’E3 de Los Angeles. C’est également de la bombe au niveau de l’ambiance sonore, des thèmes variés transportent sans plus attendre le joueur dans le monde surnaturel de Halo. Au final, on se trouve en présence d’un titre exceptionnel à maints égards. Un incontournable sur Xbox !

Une Réponse à “Un petit zoom Sur Halo”

  1. alowa dit :

    il ya trop de lettrre vieux, sans etre mechant,rajoute es images et des videos. alowa

Laisser un commentaire

Sims 2 Mag' |
poker en ligne |
Simley astuces |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madara22
| L'ultime Western de Don Qui...
| tuyaudefredo